SaADe

SaADe

aout 2011

bonjour mon minou

tu me manques atrocement
j'ai hâte d'avoir mon rayon de soleil
d’éprouver la douce chaleur de ton contact
de sentir mon cœur battre tout contre le tien
son rythme s'affoler sur tes caresses plus appuyées
mes râles t’inonder de leurs sucs humides avides d'incursions torrides
n'être plus qu'une masse de chaire meurtrie par tes explosives jouissances
oh mon aimé, mon doux et tendre puisses tu sans cesse de me faire ondoyer entre plaisir et douleur
je me donne, vagis, exulte, crie, me dissolve dans un abandon dantesque
tu as fait de moi ton esclave et je réclame mon dû
humilie moi, baise moi, défonce moi
ta salope dévouée

puce

 

 



30/08/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres