SaADe

SaADe

18 novembre

frisqué ce matin 5°C
reste bien au chaud sous les draps

imagine mes fesses bouillantes contre tes couilles pleines
ta chiffe dure comme la pierre prête à éclater
sens mes tétons rouler sous tes doigts impudiques
l'amertume du fond de mes oreilles au bout de ta langue gourmande
presses moi fort, broies mes os, étouffes moi
je t'aime

bisous soumis



18/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres